Les enceintes - Part 4 - Groupement de HP et impédance

December 8, 2017

1/3
Please reload

Posts à l'affiche

Les enceintes - Part 4 - Groupement de HP et impédance

December 8, 2017

 

 

     6 – GROUPEMENTS DE HP

 

3 types de groupements : série, parallèle et mixte L’impédance obtenue par un groupement d’enceinte s’appelle Z équivalente (Z eq)

 

 

          a) Adaptation d’impédance en puissance


Un bonne adaptation d’impédance entre l’ampli et l’enceinte a pour objectifs le meilleur transfert d’énergie et la sécurité du matériel.


Principes :


Appelons . . .
Zs = impédance de sortie de l’ampli
Ze = Impédance nominale de l’enceinte

 

1er cas :  Zs < Ze
Aucun problème de sécurité, l’ampli est à l’aise car il débite peu de courant par rapport à ses possibilités.
Mais on a une perte de puissance :
P = U2 / Z dont plus Z est grand, plus P est petit.

 

2ème cas :  Zs > Ze
L’ampli débite dans une impédance trop faible, qui ne résiste pas suffisamment au passage du courant. Il chauffe et la qualité du son s’en ressent. A terme, le THD augmente et fait chauffer les HP. Il y a des risques pour l’ampli et pour les HP.

 

3ème cas :  Zs=Ze
Le transfert d’énergie est optimal dans le système ampli- enceinte.


Rappelons que l’adaptation d’impédance dans le cas de courants faibles comme pour les micros où seule la tension est prise en compte (l’intensité est négligeable), un bonne adaptation d’impédance est réalisée quant Ze est au moins 10 x plus grande que Zs. Un micro de 200 Ω nécessite un préampli micro de Ze = 2KΩ ou plus.

 

Pour connecter entre-elles différentes enceintes, nous devons respecter les règles de l’adaptation d’impédance. Sachez que beaucoup d’enceintes et en particulier les retours proposent une connexion qui permet de brancher une autre enceinte en parallèle ou dérivation.

 

         

 

         b) Enceintes en série :

 

 

Z équiv = somme des impédances : Z1 + Z2 + Z3 + Z4

 

Dans l’exemple : 4 + 4 + 8 + 16 = 32Ω

 

          c) Enceintes en parallèle :

 

 

Remarque : aussi bien en parallèle qu’en série on ne connecte pas des enceintes de Z différentes. Les enceintes de faible Z auraient un niveau supérieur à celles d’impédance plus élevée.

La formule générale est plutôt utilisée dans les calculs de résistances sur les circuits électroniques.

 

 

          d) Câblage mixte

 

Aux fins d’obtenir une impédance équivalente optimale, le cablage mixte est la seule solution en cas d’utilisation d’un grand nombre de hauts-parleurs.

 

Exemple avec schéma :
Une enceinte Marshall utilise 16 HP de 8 Ohms. Sachant que l’ampli qui les attaque a une Zs de 8 ohms, quel schéma d cablage proposez –vous pour ces HP ?
Si on mettait ces 16 HP en parallèle, Zeq = 8/16 = 0,5 Ω !

L’ampli serait en court-circuit.


Si on met ces 16 HP en série, Z eq = 8 x 16 = 128 Ω.

Dans ce cas on aurait une grosse perte de puissance (en théorie 16 fois moins qu’avec 8 ohms).
Solution : en faisant 4 séries de 4, on obtient l’équivalent de 4 HP de 32 Ω que l’on met en parallèle. On obtient une Z eq de 8Ω.

 

 

 

 

Publié avec l'aimable autorisation de René KAMOUN

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Please reload

Please reload

© 2019 by Boom Mastering